Portable, JN33lt le 9/10/2013

IMAG1116

Quelques heures passées en altitude à 1450m, au calme à respirer le bon air froid !  Pas de QRM, pas de craquement, pas de scooter,  pas de perturbation, pas de bruit. Le plus petit signal devient audible. Opérationnel en 20mn, à l’exception d’aujourd’hui, j’avais prévu du ‘lourd’ : le chauffage. mais pour ne pas se geler, il faut aussi le groupe électrogène. La température n’a pas dépassé les 7 degrés.

 

 

IMAG1107IMAG1102

Après une route très pittoresque et relativement agréable ( encore beaucoup de touriste et de camping-car) , bientôt le bout du tunnel.

 

 

 

 

IMAG1124IMAG1136IMAG1133

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’antenne, le mât et le support prévu à l’origine pour indiquer les ‘bonnes affaires’… ;). Merci Mr Renault.

Le support est à négocier chez votre dealer de voiture, c’est en plastique assez rigide, pas lourd et ça maintient 1 mât de 2 m plus 1 mât de 1m sur lequel est fixé la boite d’accord auto et l’antenne. l’antenne de 7 m est réalisée à partir de tubes d’alu qui s’emboitent et se verrouillent par un collier de serrage. Le tout, sans hauban. Ca se déploie en moins de 5 m.

 

 

 

 IMAG1126IMAG1128

 

Les 2 batteries, 90 et 40 Ah suffisantent pour faire sortir 5w HF,  alimenter l’ATU et l’ordinateur. Le boitier renferme le coupleur de batteries. Ce coupleur permet de recharger ces batteries de service à partir de l’alternateur. Après le démarrage du véhicule, l’alternateur recharge la batterie moteur. Lorsque la tension atteint une certaine valeur, le coupleur alimente la première batterie auxiliaire. Lorsque cette batterie est chargée, le coupleur bascule la charge sur la seconde batterie aux. A l’arrêt, le coupleur et les batteries de service sont désaccouplés du circuit 12V du véhicule. On ne ‘pompe’ que sur les batteries de service. Les 2 circuits étant indépendants, le moteur démarre uniquement à partir de sa batterie qui est toujours préservée.

 

 

 

 

 IMAG1129Aujourd’hui, il y a du lourd, un bon radiateur électrique… bien utile lorsqu’il fait 7 degrés.

Ce test fut concluant, je n’aurai plus la crainte du froid lorsque l’hiver sera venu.
Presque 1 000w pour chauffer moins de 10m3, au diable les restrictions d’essence !

 IMAG1138

 

 

Ne cherchez pas les marmottes dans le pré, c’est juste le groupe électrogène qui se cache à coté de la grosse pierre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 IMAG1160

Une vue du S-mètre lorsqu’il n’y a pas d’émission à cet endroit de la bande. 
Quelque fois, le doute s’installe, l’antenne est débranchée ?
La moindre petite station est tout de suite entendue. Quel plaisir l’absence de parasite.

 

 

 

 

 

IMAG1145IMAG1148IMAG1065

Le temps change très vite dans les montagnes. Bien au chaud dans le van, je suis tiré de mon écoute par des gouttes de pluie sur la carrosserie. En l’espace de quelques secondes, ce sont des trombes d’eau qui se déversent. La ‘marmotte’ continue son ronronnement et alimente toujours le radiateur. Le vent se met aussi de la partie, l’antenne plie mais reste en place, pourtant elle n’est pas haubanée. 16h45, il est temps quand même de songer à rentrer, j’attends une éclaircie pour démonter les antennes.
La chaleur du groupe électrogène le fait sécher rapidement. je dois quand même essuyer les antennes et les mâts avant de les ranger dans le camion.

 

 

 

IMAG1157Une vingtaine de kilomètres à parcourir dans les nuages et sous des averses impressionnantes avant de retrouver les 20 degrés du bord de mer.

 

 

 

 

 

IMAG1155IMAG1150

 

 

 

 

 

Au plaisir de vous contacter prochainement.
73’s

error: Content is protected !!