Envoyer dans le cloud.

Sur mon trousseau de clés, j’ai aussi une clé USB de plusieurs Go avec les outils nécessaires, de ‘première urgence’ et certains fichiers plus personnels
  A la bourre, je ferme la porte un peu violemment et la clé USB se retrouve écrasée entre la porte et son encadrement. Résultat, clé HS, pratiquement coupée en deux. Elle n’est plus détectée par les ordis. RIP, direction la poubelle.
En cherchant une clé usb de remplacement de capacité un peu supérieure, je vois une pub pour le cloud.
aaah, le cloud ! déposer ses fichiers et les retrouver depuis n’importe quelle bécane partout dans le monde. aaaaahhhh la jolie pub. Mais pour moi, confier mes données et les enregistrer volontairement sur le cloud ressemble à une action irréfléchie. C’est un peu comme si je confiais mon carnet de chèques avec tous les chèques signés en blanc à un joueur pathologique et compulsif.
Je réfléchis un tantinet et je me dis que concernant mes données importantes, il me suffit de les chiffrer et puis, ce ne sont pas les comptes d’un parti politique ou de société offshore. mes données sont donc peu sensibles. Donc, il n’y a pas lieu d’être paranoïaque, roule ma poule, je m’inscris à une offre gratuite pour un hébergement de 25 Go et que je vais économiser l’achat d’une nouvelle clé et avoir un trousseau un peu moins volumineux.
Mes codes reçus me donnant accès au service d’hébergement, je commence le chargement des 3 Go que j’avais sur mon ancienne clé. Ca charge.

Une demie heure plus tard, je regarde ce qui est chargé. pratiquement rien !
c’est quoi ce bordel, pourtant ça ‘upload’ bien.

Une heure plus tard, 2 fois rien, c’est à dire pas grand chose, le double de pratiquement rien de téléchargé sur le cloud. Y a un loup quelque part !

je regarde le débit d’upload, 120 ko/s, c’est normal avec ma connexion. 8Mbit/s en descente, 1Mbit/s en montée vers internet, hélas, je n’ai pas mieux. Pour la fibre.. je n’ose même pas rêver.

Je me décide de patienter et je me pose la question du temps d’attente, je fais un rapide calcul théorique.

3Go à 120ko/s, il faudra attendre environ 6h45 si tout se passe bien.
Mon offre gratuite me permet de charger 25Go en 56h et demi,  soit environ 2 jours et 9h. C’est dingue !

Puisque je suis dans les calculs, je découvre d’autres offres qui proposent 50Go, 100 Go, 1To et même une offre à 10 To de stockage en ligne. whaouuu ça décoiffe !

Je ressors ma calculette, curieux de connaitre le temps nécessaire au téléchargement pour remplir mon “cloud” surtout avec mon upload de 120 ko/s. Même habitant une ville qui se veut ‘grande’,  je ne pense pas être le seul en France à disposer de ces débits de folie!

Télécharger vers le cloud:
50Go : 123 h : plus de 5 jours !
– 100Go : 242 h : plus de 10 jours !
– 1To : 2486 h : plus de 103 jours soit presque 3 mois et demi de téléchargement continu sans panne !!!!
Imaginer 10To : 24840 heures : 1035 jours : 147 semaines : 33 mois soit 2 ans et 8 mois !!!!!! le délire!
et si tout se passe bien, sans panne réseau et sans panne EDF (coucou OVx).

Ces temps d’upload m’ont vraiment fait peur car j’ai un peu plus de 100Go à sauver. Ça donne à réfléchir car il faut aussi penser au temps de download, même si c’est 10 fois plus rapide.
J’ai donc abandonné l’idée du cloud et p
our finir, pour quelques €, j’ai commandé une nouvelle clé USB 3 de capacité conséquente pour l’utilisation fréquente.
Quant à mes supers données ‘hypersensibles de la mort qui tue’ qui n’appartiennent qu’à moi, elles sont bien au chaud sur un(des) disque(s) dur(s) externe(s).
Coucou NSA, coucou DGSE, coucou GAMAF, coucou tous ces grands curieux ……

J’oubliais…  rapatrier tout ce que vous avez sauvegardé sur le ‘nuage’ vers votre nouveau disque dur… bon courage et n’oubliez pas d’effacer le cloud sur lequel vous avez déposé vos précieux documents confidentiels bien que vos data y sont surement encore…mais ailleurs et seulement invisibles de vous.

allez, une dernière couche …. Vive la copie chiffrée sur le disque dur portable déposé chez papa-maman !