septembre 2012

You are currently browsing the monthly archive for septembre 2012.

bonjour,

c’est extrêmement regrettable.
Je comptais sur vous recevoir ce sxxxxxnk avant lundi midi, date à laquelle je m’absente pour un séjour à l’étranger en emportant une station radio. Première occasion et surement la dernière de pouvoir trafiquer depuis si loin.

Votre erreur sera donc réceptionnée par le gardien.

1ère commande chez vous, plein d’énormes déceptions.

Ce que je retiens comme griefs à votre encontre :
– site internet même pas sécurisé pour le paiement.
– pas de mail de suivi concernant l’envoi de la commande
– pas d’envoi du numéro de colissimo qui aurait pu rectifier l’erreur d’adressage. (un mail ne coute rien)
– pas d’envoi de facture pro forma dès le paiement (un PDF ne coute rien)
– votre mail laconique parlant d’un petit contre temps… vous vous en foutez, vous avez déjà ponctionné mon compte bancaire

Read the rest of this entry »

Vous me faites penser à une mouche aux ailes bleues, faisant beaucoup de bruit et passant ses journées à chercher de site en site, ce qu’elle pourrait bien rapporter comme sensationnel pour alimenter son blog à déjections.
vous n’hésitez pas à inventer, extrapoler, affabuler et délirer complétement sur le sujet que vous allez monter en étron bien odorant et vous délecter ensuite. Vous êtes coutumier de cette façon de faire, c’est votre marque de fabrique. Il ne se passe pas une semaine sans que vous n’ayez un scoop qui prend bien soin de “mettre de la merde sur la clenche”.
Et même si ce n’est pas sensationnel et vaguement banal, vous copier quand même, même si ça existe déjà 10 fois ailleurs.

c’est fabuleux internet hein? même depuis l’autre bout de la planète, juste avant d’aller me coucher, je parviens renifler votre bouse et je viens même vous faire de la pub.
Au fait, je ne suis pas votre ami et je ne vous accepte pas en temps que tel.

J’avais noté, il y a qq temps, qu’une brocante se tiendrait le 8 septembre. 100 km, c’est pas trop loin, plus de touristes, plus de (trop) grosse chaleur, l’autoroute directe… c’est parti !

La salle, facile à trouver malgré l’absence de fléchage m’a donné la possibilité de traverser le village.. c’est beau, tout le charme des villages provençaux, les petits commerces, les platanes, les placettes.. l’envie de se poser et de poser aussi ses valises.
Le parking devant la salle est un plus.
Un tableau à l’entrée ou chaque OM y écrit son indicatif… je suis bien loin d’être le premier malgré l’heure ‘matinale’. Vu le nombre d’indicatifs sur le tableau et le nombre de personnes dans la salle, je pense qu’il n’y a que des radioamateurs.
Me voyant à l’entrée, un OM se précipite vers moi, se présente, cordiale poignée de main, me propose un café et nous engageons la conversation… un autre OM arrive, discussion… un autre puis un autre…

je suis surpris que l’heure tourne aussi rapidement, je n’ai pas vu le temps passer mais je ne le regrette pas.
Un seul mot me vient à l’esprit en traversant toutes ces vignes sur le chemin du retour : Merci, merci amis Varois pour votre accueil, merci pour votre sympathie et votre gentillesse.
Je ferai en sorte de mettre en marche VHF et UHV et peut-être le plaisir de se contacter sinon, à l’année prochaine, surement.